Présentation de l’association



Amicale des déportés, familles et amis de mauthausen

 

Créée en 1945 par les rescapés français, l’Amicale de Mauthausen s’est attachée d’abord à entretenir les solidarités nouées au camp, assister les familles de disparus, œuvrer en faveur d’un statut de déporté. Elle accueille les rescapés espagnols, pour la plupart revenus vivre en France.

L’Amicale de Mauthausen honore le souvenir des déportés, participe en France et en Autriche aux cérémonies et activités commémoratives, apporte sa contribution au Comité international de Mauthausen, organise des voyages de mémoire, répond aux nombreuses sollicitations de l’institution scolaire.

Il y a dix ans, prenant acte d’attentes nouvelles, les déportés ont décidé de pérenniser leur Amicale, et donc passé le relais aux générations plus jeunes. Les tâches se sont élargies :

  • congrès consacrés à une mémoire vivante (Rouen 2002, Toulouse 2004, Nantes, 2006 ; à Luxembourg en mai 2008) ;
  • documents de visite des sites, conçus pour des visiteurs peu informés, constitués de données topographiques, historiques, mémorielles ;
  • production, en 2005, de l’exposition La part visible des camps. Les photographies du camp de concentration de Mauthausen, en partenariat avec l’Amical de Mauthausen y otros campos (Barcelone) et le Ministère fédéral autrichien de l’Intérieur. Cette exposition, inaugurée à Paris par le Ministre de la Culture, existe en quatre langues (allemand, français, espagnol, anglais) et circule actuellement dans les principales villes françaises et des pays partenaires ; elle a été présentée aussi à Liège, Luxembourg, Ljubljana.